Mon voyage en Tasmanie

Au bout de plusieurs mois d’économie, j’ai pu réaliser mon rêve de partir en voyage à Hobart, en Tasmanie pour trois jours. Et je ne peux pas nier que la réalité était finalement assez proche de ce que j’ai pu voir en images, sur Internet, avant mon départ. Tasmanie est un endroit qui s’enrichit d’une nature encore à l’état sauvage. A la limite, l’ambiance qui y règne ressemble à celle qu’on pourrait imaginer voir sur un désert. Les paysages sont tout simplement époustouflants, notamment le célèbre diable de Tasmanie que j’ai finalement pu voir de mes propres yeux. Mais on va dire que c’est assez loin de ce que nous présente Looney Tunes à l’écran.

Pour le choix de partir à Hobart, je ne pouvais pas faire autrement vu mon budget mais vu également qu’il s’agit de la seule ville dotée d’un aéroport.

Mon randonnée au Mount Wellington

Impossible de rater le Mount Wellington quand on s’aventure à Hobart, en Tasmanie. Il s’agit en quelque sorte du principal attrait touristique de la région, notamment pour les amateurs de randonnée. A souligner toutefois qu’aucun bus ne vous mène jusqu’au sommet. Du coup, si la marche n’est pas vraiment votre pratique sportive favorite, il vous faudra louer une voiture pour pouvoir admirer Hobart la tête dans les nuages. Pour ma part, j’ai opté pour la marche – faute de moyens. Mais au bout de deux heures de marche, j’ai finalement abandonné et décidé de faire du stop. Heureusement que la vue en valait la peine jusque là.

Une balade au jardin des fleurs du Royal Tasmanian Botanical Gardens

Comme je l’ai souligné au tout début de mon récit, Hobart est un endroit qui respire l’air frais avec toute cette faune et flore qui lui donne tout son charme. Pour s’en rendre compte, il suffit de faire un tour au Royal Tasmanian Botanical Gardens, un des plus grands jardins de la ville. Mais là encore, il vous faudra un petit miracle avant d’y accéder si vous partez du centre-ville. Vous l’aurez compris, pas de bus. Pour ma part, je ne regrette rien de la journée entière que j’ai passé à me balader et à observer toutes les plantes, fleurs et les arbres qui emplissaient le grand jardin.

Mes folies au Salamanca Market

Le Salamanca Market est un gigantesque marché en plein centre ville qui a lieu chaque samedi matin à Hobart. Ici, les locaux et les visiteurs sont invités à dépenser sans compter leur argent en passant d’un stand à un autre. Et quand je dis « gigantesque », le mot est faible. Il était à peine midi passé que mon portefeuille semblait déjà assez vide, du coup je devais m’en aller rapidement même si la nourriture y était vraiment succulente.

A la rencontre des kangourous au Bonorong Wildlife Sanctuary

Ici, on s’occupe davantage d’animaux retrouvés blessés ou perdus dans la nature. Des wombats, des koalas et même des kangourous visiblement en manque d’affection viennent naturellement vers moi pour un moment de tendresse que j’apprécie beaucoup. Voilà qui met fin à mon voyage australien.

Tasmanie-voyage

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.